Photographie

Les pratiques contemporaines de la photographie se doivent d'être plus que jamais curieuses, inventives et expérimentales ; elles doivent interroger plus que répondre, et témoigner d'un positionnement artistique et critique.


Équipe pédagogique

Professeur titulaire : Pierre-Yves Brest
Professeurs : Isabelle Detournay, Massao Mascaro
Conférenciers : Pierre Liebaert, Jonathan Steelandt, Sven Laurent
Assistante : Wiktoria Synak


Contact

Titulaire du cursus
Pierre Yves Brest


Vidéo


Bac 2, Virgilio Martini, « Ventimiglia », film diaporama - 2019-20


Présentation

Les mondes qui nous entourent grondent, se métamorphosent, se construisent, et nul aujourd'hui ne se risquerait à en prévoir les devenirs. C'est bien cette absence de scénario qui nous permet aujourd'hui de nous aventurer dans la découverte, d'identifier de nouvelles situations, d'approcher des actions en cours, de questionner notre monde par la rencontre et le dialogue afin d'en proposer de nouvelles représentations.
L'atelier de photographie de l'Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles forme tant des photographes que des artistes dans leur rapport singulier à l'image. Les enseignements au sein de l'atelier sont dispensés par des professeurs aux pratiques artistiques et professionnelles plurielles, permettant ainsi le croisement des regards et des approches. Cette équipe pédagogique encadre les projets personnels de l'étudiant, depuis l'énoncé des intentions jusqu’à la réalisation finale. Le projet est au cœur de l'enseignement et de la pratique de l'étudiant, et ce, dès les premières années du cycle de Bachelier. Il consiste à envisager le travail dans un aller-retour permanent entre pratique et réflexion, entre développement de l’acuité du regard et de la pensée. Les années du cycle de Bachelier comprennent à la fois l'apprentissage des savoirs techniques et professionnels de l'image tant numérique qu'argentique, l'acquisition d'une culture artistique de la photographie et la mise en place d'une pratique méthodique et assidue de l'image. En cycle master les étudiants définissent librement leur projet photographique, affirment une démarche personnelle et se positionnent en auteur. Le développement d'une écriture photographique singulière est défendu, les démarches de recherche et d'expérimentation stimulées, les ouvertures interdisciplinaires encouragées. Toutes les pratiques y sont légitimes (approches documentaires, sociales, plasticiennes, performatives, conceptuelles etc.).

Des exercices de mises en situations professionnelles sont par ailleurs régulièrement organisés et permettent à l'étudiant de se familiariser avec les exigences de la commande photographique. Les stages, les échanges Erasmus, les partenariats et intervenants extérieurs complètent cette formation, offrant ainsi l'opportunité à l'étudiant de tisser des liens avec le milieu professionnel et international.

Les étudiants sont formés à l'utilisation des différents équipements techniques de l'atelier auxquels ils ont ensuite librement accès (atelier de traitement et d'impression numériques, laboratoire argentique noir et blanc, atelier de prise de vue). Le prêt de matériel spécifique (appareils moyen et grand formats, kits d'éclairage...) offre à l'étudiant l'opportunité de tester et de choisir les outils les mieux adaptés à son travail.


Programme

Bachelier – 180 crédits

Durant les 3 ans l'étudiant acquiert une culture générale et artistique commune à tous (histoire de l'art, de la photographie et du cinéma, théorie de l'art, sémiologie... mais aussi pratique du dessin, de l'infographie et du design graphique). En cours de cycle l'étudiant individualise son parcours et choisit certains cours en dehors du tronc commun (image en mouvement, arts numériques, création sonore, sculpture... modules). Ces enseignements ouvrent le champ des possibles et viennent nourrir la réflexion et la pratique photographique de l'étudiant.
Le travail d'atelier comprend un apprentissage technique et une pratique photographique personnelle. Il s'articule autour d'une thématique communiquée en début d'année, et de consignes l'invitant à multiplier les modes d'approches et de traitements (photographie directe, mise en scène, appropriation d'images... démarches en lien avec la vidéo, la performance, l'installation, l'écriture, l'espace...). Il s'agit ainsi pour l'étudiant de répondre moins à un sujet qu'à une problématique, libre à lui de définir et de circonscrire son champ et son mode d'action à l'intérieur du cadre donné, et d'expérimenter. La 3e année est l'occasion de transcrire le travail réalisé sous la forme d'une édition et de réaliser un portfolio.

Master - 120 crédits

En cycle master, l'étudiant définit librement son projet photographique, affirme une démarche personnelle et se positionne en tant qu'auteur. Il peut faire le choix d'une « mineure » dans un autre champ artistique et ainsi se partager entre deux cursus de l'Académie afin de mieux accompagner son projet. L'étudiant mène son travail de façon autonome. Une présentation régulière de l’état des recherches est demandée afin de suivre la progression et la mise en œuvre du projet, et d'évaluer sa capacité à mettre en relation sa pratique dans le contexte contemporain de la création. Des séances régulières de travail en groupe donnent lieu à un véritable débat autour des productions de chacun et suscitent l'effort de verbalisation nécessaire à toute conception de projet. La rédaction d'un mémoire de fin d'études accompagne la réflexion plastique de l'étudiant.

Les échanges internationaux sur un ou deux quadrimestres entre la B2 et la M1 sont encouragés.


Épreuve d'admission

Entrée en B1 du 1er cycle

Les étudiants doivent réussir l’épreuve d’admission organisée début septembre. Elle se déroule sur une semaine. Elle est ouverte à tous, il ne faut pas avoir de formation artistique préalable.
Elle s’articule en deux ou trois temps selon les cursus: une épreuve artistique, un entretien de motivation lors duquel l’étudiant peut présenter un ensemble de travaux, et, dans certains cas, une épreuve théorique (rédaction d’un texte).

Entrée en cours de cursus (B2 et B3 ou M1 et M2)

L’admission se déroule en 2 phases :

  • L’analyse du dossier artistique du candidat qui se fait sur RDV pris avec le titulaire du cursus choisi,
  • L’analyse du dossier administratif du candidat qui se fait lors de la
    pré-inscription.


Collaborations

  • Palais du Coudenberg (2020)
  • Projet en discussion avec l'Africa Museum – Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren (2021 ?)